Recherche dans le blog

TUTORIEL: L'hibernation des tortues terrestre

Publié le : 08/09/2019 - Catégories : Fiches tortues , TUTO Tortues , Tutoriels

Faire hiberner sa tortue de terre

 

Voici un tutoriel qui vous sera utile en période automnale : le guide pour faire hiberner sa tortue en toute sécurité si vous ne résidez pas dans le sud de la France ou en Corse ! Il y aura plusieurs étapes à respecter afin de garantir à votre animal un repos hivernal réussi. Vous le savez surement si vous avez cliqué sur ce tutoriel, certaines espèces de tortue sont adaptées pour hiberner pendant toute la saison froide, leur métabolisme doit ralentir tout comme leur croissance. En ne respectant pas cela les tortues grandissent toute l’année et cela réduit considérablement leur espérance de vie.

 

1. Avant l’achat d’une tortue

 

Si vous projeter d’adopter une tortue qui hiberne (exemple : tortue d’Hermann, tortue grecque ou tortue des steppes) il faudra savoir avant l’achat si vous pouvez lui apporter un site d’hibernation adapté car, pour le bien-être de ces reptiles, il faudra leur permettre d’avoir cette longue pause hivernale.

 

Avant d’acheter votre tortue il faudra donc trouver un endroit dédié :

-       Où la température reste stable entre 5 et 10°C tout l’hiver (garage, abri de jardin, grenier, …), le plus important est que ce soit à l’abri du gel

-       Où il ne fait pas trop humide ou trop sec

-       Où il n’y a pas trop de bruit ou vibrations

 

Si vous trouvez un endroit qui peut convenir, alors vous pouvez acheter une tortue en toute sérénité.

 

2.     Préparer le site d’hibernation

 

Si vous ne vivez pas dans le sud de la France ou en Corse, sachez d’abord qu’il est risqué de laisser votre tortue se débrouiller dans le jardin en espérant qu’elle s’enterre assez profondément. Le souci vient de nos températures l’hiver qui peuvent passer de -5°C à 15°C en peu de temps, la tortue peut se déterrer en sentant des températures plus élevées et subir le gel peu de temps après ! Les tortues d’Hermann, les tortues grecques et tortues des steppes ne sont pas adaptées pour vivre toute l’année à l’extérieur sans un minimum d’aménagement (dans ces régions). Vous verrez toujours des personnes qui le font mais nous le déconseillons fortement car le danger existe bel et bien.

Nous conseillons soit : de faire hiberner la tortue dans une caisse (en mesurant régulièrement la température au centre à l’aide d’un thermomètre à sonde), soit d’aménager dans son enclos extérieur une serre spéciale (attention toutefois aux températures très basses).

 

Pour préparer sa caisse, voici quelques trucs simples à mettre en place (dans l’ordre) :

-       Choisissez une caisse fermée sur le dessus avec peu d’aérations, le bois ou le polystyrène conviendront bien. Les dimensions doivent être d’au minimum 60x40x40cm pour qu’elle puisse s’enterrer entièrement

-       Remplissez la caisse de terre et mélangez avec du foin et des feuilles mortes (ces dernières en se décomposant aident à conserver une température stable)

-       Placez la sonde du thermomètre dans la terre au milieu en laissant le boitier dehors pour lire facilement la température.

 

3.     Avant, pendant et après l’hibernation

 

Avant l’hibernation :

Vous vous en doutez : il n’est pas possible de passer la tortue du chaud au froid sans transition. L’animal devra d’abord digérer et vider son tube digestif avant d’hiberner pour éviter que les aliments encore présents dans son organisme pourrissent.

 

Durant le mois de septembre il faudra déplacer la tortue en fonction des températures extérieure, si la journée cela se rafraîchit mais ne descend pas en dessous de 15°C et qu’il fait beau vous pouvez encore la laisser dehors. Elle va capter la baisse progressive des températures et la réduction de la durée du jour et sera de moins en moins active. La nuit il faudra la rentrer dans la maison dans sa caisse pour qu’elle ne dorme pas dans le froid (qui pourrait lui faire commencer à hiberner trop tôt).

Pour accélérer le processus de digestion vous pouvez faire baigner la tortue une fois par jour cela va l’inciter à faire ses déjections.

 

Début/pendant l’hibernation :

Vérifiez tous les jours les températures extérieures à partir de septembre/début octobre. Si ces dernières commencent à stagner autour de 15°C vous pouvez placer votre tortue terrestre dans sa caisse, fermer le couvercle et la laisser s’endormir.

Il faudra ensuite aller vérifier régulièrement les températures grâce au thermomètre à sonde.

 

Après l’hibernation (mars/avril) :

Il faudra simplement faire le processus inverse : lorsque les températures le permettent (+/- 15°C en moyenne) sortez votre tortue dehors la journée et rentrez la dans la maison le soir.

Elle va progressivement rentrer en activité, vous pourrez recommencer à la nourrir dès que vous la voyez plus active. Faites-la baigner chaque jour pour l’hydrater plus rapidement.

 

 

Questions fréquentes :

-       Suis-je obligé de faire hiberner ma tortue ?

Si vous avez choisi une espèce qui hiberne dans la nature, oui vous serez obligé de recréer cela en captivité. C’est tout simplement vital pour elle : en grandissant non-stop toute l’année elle pourrait se déformer en grandissant et cela raccourcirait drastiquement son espérance de vie. Ces animaux se sont parfaitement adaptés à la saison froide et il ne faut pas aller contre ça car elle n’est pas faite pour être chauffée toute l’année.

 

-       Puis-je la faire hiberner dans la maison ?

Non car comme indiqué plus haut : pour hiberner la tortue doit être entre 5 et 10°C en moyenne. Plus haut elle sortirait d’hibernation, et plus bas cela devient dangereux pour elle.

 

-       Puis-je faire hiberner ma tortue dans un frigo ?

C’est une méthode qui peut fonctionner avec un inconvénient : l’air est trop sec dans un réfrigérateur. L’idéal sera d’éviter d’utiliser cette technique sauf en cas de nécessité. Notre incubateur de chez Lucky Reptile possède la particularité de pouvoir rafraichir l'air, il peut donc convenir.

 

-       À quel âge dois-je commencer à faire hiberner mes tortues de terre ?

Les tortues sont soumises aux mêmes conditions climatiques à tout âge dans la nature, il faudra donc faire hiberner les tortues dès la première année.

 

-       Dans quels cas dois-je sauter une hibernation ?

Si la tortue a un souci de santé il ne faudra surtout pas la faire hiberner au risque qu’elle ne se réveille pas. Pour en savoir plus sur les pathologies des tortues et comment les détecter nous vous conseillons l’ouvrage : « Les tortues de jardin » de Lionel SCHILLIGER

Sachez que si vous faites sauter une hibernation à votre tortue ce n’est pas grave, dans la mesure ou ce n’est pas répété chaque année.

 

Pour conclure

Il n’est pas très difficile de faire hiberner une tortue de terre (ex : Testudo hermanni, Testudo graeca, Agrionemys horsfieldii) mais nous comprenons votre appréhension à placer un reptile dans un milieu aussi froid. Toutefois si vous suivez bien ce petit guide vous verrez qu’en respectant quelques principes de base, il n’est pas dangereux de faire hiberner votre tortue c’est même indispensable à son bien-être en captivité.

Articles en relation

Partager ce contenu

Suivez-nous sur Facebook