Recherche dans le blog

Fiche d'élevage Iguana iguana - Iguane vert

Publié le : 28/01/2020 - Catégories : Fiches d'élevage , Fiches lézards , Iguana iguana

Nom vernaculaire : 

Iguane vert

Nom scientifique : 

Iguana iguana (LINNAEUS, 1758)

 

 

Répartition de l’iguane vert :

L’iguane vert possède une très grande aire de répartition, il est très commun du Mexique au sud du bassin amazonien, il a été introduit à plusieurs reprises notamment à Hawaï, au Texas, en Floride et à Taiwan. Il habite aussi de nombreuses îles des côtes du Pacifique.

 

Habitat et mœurs :

En raison de vaste zone de distribution géographique, Iguana iguana occupe une multitude de milieux différents. Diurne et arboricole il aime se percher en haut de la canopée pour se thermoréguler et reste souvent en hauteur, toutefois les jeunes se retrouvent généralement à un niveau inférieur. L’iguane vert peut aussi se trouver au sol en cas de temps frais et humide. Ce lézard tout-terrain sait aussi très bien nager, il se sert de cette aptitude pour échapper aux prédateurs.

Iguana iguana peut tout aussi bien vivre dans des territoires secs que dans des endroits très humides et ventés. Dans les terres plus arides et moins arborées il est plus terrestre ; il est possible de le voir se chauffer au bas des falaises à moins d’un mètre de l’eau. Dans les environnements forestiers il reste en hauteur. Finalement on peut en conclure que l’iguane vert s’adapte facilement à un grand nombre de milieux, c’est ce qui le rend potentiellement invasif, posant problème aux cultures humaines locales et également à la survie d’Iguana delicatissima, une espèce endémique des Antilles capable de s’hybrider avec Iguana iguana.  

 

En captivité l’iguane vert devra être régulièrement approché, craintif au stade juvénile il peut se calmer et devenir manipulable en grandissant à condition de l’habituer à la présence de l’Homme. Il faut avoir du temps à lui consacrer car il devient massif et une morsure de sa part peut occasionner une blessure douloureuse. Cette espèce sera réservée à des terrariophiles avertis.

 

Description / Particularités :

Les mâles peuvent facilement approcher les 2 mètres, avec une longueur museau-cloaque de 50 cm en moyenne. Les femelles sont plus petites et gardent la coloration des juvéniles. La maturité sexuelle apparait autour de 3-4 ans et peut survenir plus tôt si la croissance est plus rapide (cela dépendra de la disponibilité en nourriture). Si les jeunes sont généralement vert vif, les adultes peuvent présenter toutes les nuances de vert et vert-jaune, en allant du marron et même au gris. Certains individus sont bleus et noirs, c’est le cas de ceux vivant au Pérou par exemple, d’autres sont oranges ou rouges (nord du Mexique et ouest du Costa Rica), en fonction de la répartition géographique il en existe aussi avec des variations de rose, lavande ou noir. La disposition et le nombre des bandes et rayures varie aussi selon les localités.

Comme beaucoup de lézards, I. iguana possède un œil pinéal (ou épiphyse) qui joue un rôle thermorégulateur et UV-régulateur, il aide aussi à la maturation des organes sexuels et joue un rôle dans la régulation hormonale.

Espérance de vie : environ 15 ans

Mode de vie sociale : solitaire. Pour mieux se protéger les jeunes vivent souvent en groupe à l’état naturel.

Mode de reproduction : ovipare. 20 à 70 œufs peuvent être pondus et-ce 5 à 8 fois au cours de la vie des femelles.

Maintenance de l’iguane vert en terrarium :

Éclairage : La température ambiante sera de 25°C, avec un point chaud à 35-40°C créé à l’aide d’une ampoule chauffante recréant la lumière du jour (voir produits en bas de page).

Le rayonnement UVB est indispensable. Il est possible d’utiliser une lampe à vapeur de mercure pour le point chaud en plus d’un tube UV.

 

Le substrat : nous utilisons avec succès la chips de coco pour ces animaux. Elle permet de bien absorber l’eau lors des vaporisations sans moisir grâce à son PH acide, il ne faudra toutefois pas la détremper.

 

Terrarium : pour un juvénile 90x45x60cm, pour un adulte un grand vivarium est indispensable étant donné sa grande taille avec un minimum de 2x1x2m (longueur x profondeur x hauteur). Une petite pièce voire une semi-liberté peut aussi être envisageable en fonction du caractère de l'animal. Un bassin d’eau fraiche changée régulièrement est indispensable, les juvéniles nécessiteront une vaporisation quotidienne. Le terrarium doit être bien ventilé pour permettre le renouvellement de l’air.

 

Alimentation de l’iguane vert : 

 

Lézard végétarien, il faudra lui proposer tous types de végétaux comme par exemple : pissenlit, luzerne, mâche, frisée, endive, choux, trèfle, roquette, carotte râpée, fruits murs (banane, mangue, myrtille, raisin, …), herbes et fleurs séchées, … Les juvéniles pourront parfois manger des insectes en quantité raisonnable. Les granulés pour iguanes s’avèrent être bénéfiques à leur croissance.

Découvrez en bas de la page des exemples de nourritures adaptées.

 

Protection :

Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE). Les individus sont obligatoirement identifiés et enregistrés sur le fichier i-fap. Chaque acquéreur doit effectuer une déclaration de détention au préalable.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

 

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Articles en relation

Partager ce contenu

Suivez-nous sur Facebook