Recherche dans le blog

Fiche d'élevage Varanus timorensis - Varan de Timor

Publié le : 23/07/2019 - Catégories : Fiches d'élevage , Fiches lézards , Varanus timorensis

Nom vernaculaire : 

Varan de Timor

 

Nom scientifique : 

Varanus timorensis (Gray, 1831)

 

Répartition : 

On rencontre cette espèce sur quelques îles de l’archipel indonésien, dans la partie orientale des petites îles de la Sonde, à savoir Timor, Semau, Sawu et Roti.

 

Habitat et mœurs : 

Varanus timorensis est un varan arboricole et diurne. Il fréquente les parcelles résiduelles de forêt primaire, les forêts secondaires et les forêts de mousson pourvues d'arbres à feuilles caduques. Mais, en raison de la déforestation, il s’est également adapté à un environnement modifié en grimpant sur les palmiers ou les escarpements rocheux, même près des habitations humaines. Son habitat est soumis à la mousson et il est donc caractérisé par une saison des pluies, de décembre à mars ou juin, et une saison sèche, d’avril ou juillet jusqu’à novembre. Le varan de Timor chasse d’autres reptiles, comme les geckos ou les petits serpents, et des invertébrés comme les scorpions, les araignées, les mantes, les criquets, les abeilles, les cafards…

 

Particularités : 

Ce varan de petite taille mesure en moyenne 25 cm de longueur museau-cloaque et 60 cm de longueur totale. La queue est longue et effilée, à section circulaire. Le museau est pointu, comme chez la majorité des varans, le cou est long et puissant, le corps est allongé, les pattes robuste se terminant par des longs doigts aux griffes acérées. La pigmentation de fond gris foncé, marron foncé, verdâtre jusqu’à noire est parsemée de nombreux petits points, taches et/ou ocelles crème à jaune-or. Sur la partie proximale de la queue les points ou taches clairs sont plutôt organisés en lignes transversales alternés avec des bandes sombres (mais souvent tacheté de quelques points clairs), tandis que sur la partie distale la coloration noire prévaut. Le côté ventral est jaune paille.

 

Maintenance : 

Ce varan très curieux et toujours actif pourra s’épanouir dans un beau terrarium planté, aménagé en hauteur avec de nombreuses branches, des pierres, des souches ou écorces de chêne-liège placés en vertical sur lesquelles il pourra grimper, chasser, se reposer et se cacher. Les dimensions du terrarium seront de 100 x 60 x 90 cm environ pour un couple. Les températures varieront entre 28°C du côté chaud, avec 35°C sous le spot, et 25°C du côté frais. La nuit elle descendra autour de 24°C. Une hygrométrie de 60-70% sera garantie par de vaporisations quotidiennes ; néanmoins, le terrarium devra être bien ventilé. Un grand bassin d’eau est également nécessaire. Le rayonnement UVB est indispensable.

 

Alimentation : 

Ce varan carnivore/insectivore est nourri, en captivité, avec des grillons, des criquets, des blattes et, occasionnellement pour éviter l’obésité, de jeunes souris (pinkies, blanchons).

 

Protection : 

Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (CEE).

Partager ce contenu

Suivez-nous sur Facebook