Fiche d'élevage Tiliqua gigas evanescens (Scinque à langue bleue)

Publié le : 08/11/2017 18:14:00
Catégories : Fiche Tiliqua gigas evanescens (Scinque à langue bleue) , Fiches Lézards

Fiche d'élevage Tiliqua gigas evanescens (Scinque à langue bleue)

Nom vernaculaire : 

Scinque à langue bleu de Merauke

 

Nom scientifique : 

Tiliqua gigas evanescens Shea, 2000

 

Répartition :

La sous-espèce T. g. evanescens habite le sud-est de l’île de Nouvelle-Guinée (depuis la région de Merauke, en Nouvelle-Guinée Occidentale, jusqu’à Port Moresby) ainsi que les îles limitrophes. La chaîne montagneuse qui traverse la Nouvelle Guinée d’est en ouest sépare cette sous espèce de l’autre, T. g. gigas, qui vit plutôt dans le nord-ouest.

 

Habitat et mœurs : 

T. g. evanescens occupe des biotopes assez variés, les forêts ouvertes comme les savanes humides herbeuses, les zones de culture comme les forêts denses. Malgré le climat tropical humide de la zone de distribution, il préfère les endroits où la pluviométrie est plus modérée et la végétation plus parsemée.

Lézard terrestre et diurne, il aime se cacher sous la végétation morte ou s’enfuir dans le sol meuble.

 

Particularités :

• Lézard de taille moyenne, il peut atteindre 60 cm (dont un peu moins de la moitié pour la queue). En raison d’une queue plus longue, il a aussi un aspect plus élancé par rapport à T. scincoides qui apparaît comme plus trapu, sa queue ne mesurant qu’un tiers de la longueur totale.

A la différence de T. g. gigas, il a moins de taches noires entre les écailles sur la tête, les flancs et les membres et aucune sous la gorge. La coloration de fonde varie du gris argenté au jaune pâle avec 5 à 10 bandes transversales sur le dos, plus fines que chez T. g. gigas, et 10 à 16 bandes sur la queue. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de différencier T. g. gigas de T. g. evanescens en raison aussi de différences individuelles. Un détail pour les différencier peut être le nombre d’écailles temporales (4 chez T. g. evanescens et moins de 4 (en général) chez T. g. gigas). 

T. gigas est un lézard vivipare, la femelle met au monde 5 à 15 petits après 3 à 4 mois de gestation.

Espérance de vie: 20 ans

 

Maintenance :

• Pour cette espèce terrestre qui ne grimpe pas on privilégiera un terrarium qui s’étend en longueur, 120 x 60 cm minimum.

• Une bonne luminosité ainsi que le rayonnement UVB sont indispensables. Les UVB/UVA seront apportés par un tube fluorescent et la chaleur par un spot chauffant simple type halogène ou incandescence. 

Les températures varieront entre 24°C (côté frais) et 35°C (sous la lampe). 10 à 15 cm de substrat permettront à l’animal de creuser et s’enfuir sous les copeaux ; une ou plus cachettes sont aussi nécessaires. On ajoutera ensuite un récipient d’eau assez grand et lourd pour ne pas être renversé à son passage, ainsi qu’une boite humide, notamment pendant l’été.

 

Alimentation :

Lézard omnivore à dominante végétarienne, la partie végétale (feuilles, salades, fruits, fleurs) représentera 60 à 70 % de la ration alimentaire. La partie restante sera composée de souriceaux, insectes, escargots ; de temps en temps on peut lui proposer aussi du blanc de poulet ou des œufs.

 

Protection :

Aucun statut de protection.

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Partager ce contenu