Recherche

Offrir une carte cadeau

  

Fiche d'élevage Salvator merianae - Tegu d'Argentine

Publié le : 23/07/2019 - Catégories : Fiches d'élevage , Fiches lézards , Salvator merianae

Nom vernaculaire : 

Tégu d’Argentine

 

Nom scientifique : 

Salvator merianae, Duméril & Bibron, 1839 (anciennement Tupinambis merianae)

Voir nos disponibilités 

 

Répartition : 

Cette espèce est originaire du sud-est du Brésil, l’est du Paraguay, l’Uruguay et le nord de l’Argentine, au sud de Rosario, entre 33 et 41° de latitude sud. Introduite en Floride, elle est devenue une espèce invasive et une menace importante pour les espèces autochtones et le biotope naturel de la région.

 

Habitat et mœurs : 

S. merianae est habituellement observé dans les clairières des forêts primaires et secondaires mais aussi dans des milieux plus ouverts à la végétation aride, buissons, herbes, petits arbres, dans les savanes inondées de façon saisonnière, dans des endroits habités par l’homme ou le long des routes, dans la pampa comme sur les plages et dans les forêts de montagne jusqu’à 1250 m d’altitude. 

• Lézard terrestre, il a aussi été observé dans les cours d’eau douce, les lacs, les marécages, les estuaires et même dans l’eau salée. Dans une zone de distribution si étendue, les températures et la pluviométrie/hygrométrie sont variables, il peut y avoir des inondations cycliques pendant la saison des pluies (de novembre à avril) comme de périodes très sèches avec incendies des brousses, et des températures variant de -5 à 45°C, la moyenne étant 27°C.

 

Particularités : 

• Taille adulte: Le tégu d’Argentine est un de plus gros lézards terrestres du nouveau monde : il peut atteindre la taille de 145 cm (50 cm de longueur museau-cloaque et une masse corporelle de 8 kg pour les plus gros mâles). La tête est grande et massive avec des grosses bajoues notamment chez les mâles adultes.

Appelé aussi tégu noir et blanc, ce saurien arbore ces deux couleurs sur tout le corps, les membres et la queue : le fond est blanc avec des taches ou fines bandes transversales noires. En particulier, il présente une bande dorsolatérale de taches ou tirets clairs à la différence de Tupinambis teguxin. Le juvéniles ont une pigmentation de fond verte sur la tête et la partie antérieure du corps.

On reconnaît les mâles adultes par la présence de grosses écailles à la base de la queue, de part et d’autre du cloaque. Les femelles, ovipares, commencent leur période reproductive à l’âge de 3 ou 4 ans quand elles mesurent environ 30 cm de longueur museau-cloaque.

• Espérance de vie: 20/30 ans.

• Mode de vie sociale: solitaire mais peut vivre à plusieurs en évitant de mettre plusieurs males ensembles

 

Maintenance : 

• Etant donné la taille des animaux adultes, il faut prévoir un grand terrarium d’au moins 200 x 90 x 90 cm

Un grand bassin d’eau est nécessaire, ainsi que le rayonnement UVB.  

• Les températures seront de 22°C du côté frais et 35°C du côté chaud, avec un pic de 45°C sous la lampe. Ces sauriens nécessitent d’une période de repos hivernale, un véritable hivernage qui peut durer jusqu’à 6 mois si les températures sont suffisamment basses.

 

Alimentation : 

Si les juvéniles sont essentiellement insectivores, les téjus adultes sont omnivores: ils se nourrissent de vertébrés, invertébrés et végétaux y compris les graines, les fruits, les fleurs, et le miel. Plus en particulier, en milieu naturel ils mangent amphibiens, lézards, oiseux, petits mammifères, œufs, poissons, escargots, arachnides, coléoptères, crabes…. Et toute sorte de charogne. En captivité ce lézard sera nourrit avec rats, souris, poussins, insectes, viande blanche, fruits, légumes et toute sorte de végétaux. Il faut néanmoins faire très attention à ne pas lui donner des aliments trop gras et/ou d'espacer les rations alimentaires (1 à 2 fois par semaine) car les tégus peuvent devenir vite obèses. Complémenter en calcium les insectes.

 

Protection : 

Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE). 

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Suivez-nous sur Facebook