Fiche d'élevage Boa (constrictor) imperator (Boa empereur)

Publié le : 07/11/2017 19:06:24
Catégories : Fiche Boa (constrictor) imperator (Boa empereur) , Fiches Serpents

Fiche d'élevage Boa (constrictor) imperator (Boa empereur)

Nom vernaculaire : 

Boa empereur

 

Nom scientifique : 

Boa (constrictor) imperator, Daudin, 1803

Voir nos disponibilités

 

Répartition et habitat :

L’aire de distribution du Boa c. imperator est très étendue : Mexique, Belize, Guatemala, Honduras, Salvador, Nicaragua, Costa Rica, Panama, Colombie, Venezuela, Equateur et Pérou. D’une manière générale, le boa empereur occupe les forêts tropicales, les savanes humides ou sèches et les zones semi-arides.

 

Particularités : 

Boa constrictor imperator serait passé au rang d'espèce il y a peu pour devenir Boa imperator, c'est pour cette raison que nous mettons désormais les parenthèses autour de l'ancien nom d'espèce constrictor dans l'appellation, jusqu'à ce que ce soit clair pour tout le monde.

Boa (constrictor) imperator est un serpent massif. La tête, triangulaire et au museau arrondi, est bien distincte du corps. En raison de sa vaste zone de distribution, le boa empereur présente une extrême variabilité géographique dans le patron de coloration et dans la taille. Ainsi, on distingue dans cette sous-espèce diverses localités nommées en fonction des pays habités (Mexique, Costa Rica, Salvador, Honduras, Equateur…) ou de régions plus particulières (Hog Islands (un archipel du Honduras), Sonora (une région du Mexique), Cay Caulker (une île du Belize)…). Si la pigmentation de la robe varie selon les régions et les localités, on retrouve toujours les larges taches dorsales plus foncées (marron, brique, fauve, brun…) alternées sur un fond plus clair (gris, beige, blanchâtre…). D’une manière générale, Boa c. imperator est plus petit de Boa c. constrictor (à l’exception des spécimens colombiens) et compte un nombre plus important de taches dorsales (jusqu’à 30). Les serpents de cette sous-espèce sont aussi plus robustes et moins exigeants.

• Les tailles sont très variables selon les localités, mais par exemple un "classique" soit un "Colombien" mesure entre 1,80 et 2,20m adulte, les femelles sont plus grande que les mâles. Certaines localités sont plus petites comme le "Sonora" qui mesure entre 1,5 et 1,7m.

• Ces serpents sont vivipares, ils mettent au monde des petits déjà formés. longévité: 20/30 ans

• Comme tous les Boa constrictor, ces serpents sont nocturnes et terrestres à semi-arboricoles.

• Ces serpents sont assez solitaires, placides et plutôt gloutons, il faudra les prévenir adultes avant de le manipuler, qu'ils comprennent bien qu'ils ne vont pas manger. Ils deviennent assez massifs et grands, il faudra prévoir une installation conséquente.

 

Maintenance :

La taille du terrarium, de type tropical, dépendra de la taille de l’animal, donc de son âge.

Un tapis chauffant permettra d’atteindre, le jour, des températures de 30-32°C du côté chaud et de 23-22°c au point frais. La nuit les températures descendront à 25-27°C. Un grand bassin d’eau permettra aussi de maintenir une hygrométrie de 60-70% environ. L’éclairage n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour. Des cachettes sont également nécessaires afin que ce serpent nocturne puisse se sentir en sécurité.

• S’agissant d’un serpent semi-arboricole, des souches ou grosses branches pourront augmenter son espace vital.

Taille du terrarium pour une femelle "Colombien" adulte: 150x70cm, la hauteur importe peu. Mâle: 120x50cm.

 

Alimentation :

Le régime alimentaire du Boa constrictor en captivité sera constitué de souris, rats, lapins, poussins. Il est nécessaire de bien veiller à ne pas trop le nourrir car il risque facilement l’obésité. Nourrir un juvénile 1x/semaine, un jeune adulte 1x/15 jours

 

Protection :

Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE). 

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Partager ce contenu