Fiche d'élevage Aspidites ramsayi (Woma)

Publié le : 07/11/2017 18:52:38
Catégories : Fiche Aspidites ramsayi (Woma) , Fiches Serpents

Fiche d'élevage Aspidites ramsayi (Woma)

Nom vernaculaire : 

Woma

Nom scientifique : 

Aspidites ramsayi (Macleay, 1882)

Répartition :

Cette espèce est endémique en Australie. Elle occupe une bande centre-occidentale allant du sud-ouest du Queensland et nord-ouest de la Nouvelle Galles du Sud, à travers le sud du Territoire du Nord et le nord de l’Australie Méridionale, jusqu’à la côte océanique en passant par l’Australie Occidentale. Elle habite aussi un territoire dans le sud-ouest du continent, au nord de la ville de Perth. Toutefois, la destruction de son habitat dans cette région sud-orientale a provoqué le déclin des populations, voir la disparition.

Habitat et mœurs :

Le Woma vit dans les zones sablonneuses arides le plus souvent, mais aussi dans les zones subtropicales et tempérées arides et semi arides, dans les bois, les landes et les zones arbustives, souvent parsemées de graminées (Spinifex ssp).

Serpent terrestre et nocturne, il s’abrite la journée dans les craquelures du sol, dans des terriers abandonnés, dans des fentes rocheuses ou dans le creux d’un arbre.

A la différence des autres pythons, cette espèce -comme l’autre du genre, A. melanocephalus- creuse le sable avec sa tête en l’utilisant comme une véritable pelle.  C’est peut-être pour cette raison que les serpents du genre Aspidites sont les seuls dans la famille des Pythonidae à ne pas avoir les fossettes thermosensibles au niveau des écailles labiales : en creusant, ses fossettes pourraient s’obstruer. Une autre raison qui peut justifier cette absence est la nature de ses proies, essentiellement des reptiles qui ne produisent pas de chaleur corporelle comme les mammifères. Néanmoins, d’après certains auteurs Aspidites ramsayi pourrait tout de même détecter la chaleur bien que partiellement.

Particularités :

• Ce python mesure, à l’âge adulte, entre 1,5 m et 3 m, en moyenne 2,3 m.

Il est caractérisé par une tête pointue, presque aussi large que le cou et peu distincte du corps. La couleur de fond peut être crème, marron-rougeâtre, marron-doré ou olive, recouverte jusqu’au bout de la queue de bandes transversales irrégulières sombres, marron-rougeâtres. Dans l’ensemble, son écaillure a un aspect irisé. La tête est en général plus claire. Les juvéniles possèdent une tache sombre au-dessus de chaque œil qui, dans certaines populations des régions les plus orientales, se maintient chez les adultes aussi. Les écailles ventrales sont claires et parsemées de taches noires. Les yeux sont noirs ou marron foncé. Bien que sa morsure soit douloureuse, cette espèce n’est pas dangereuse pour l’homme.

Maintenance :

• Le terrarium (150 x 70 cm environ pour un adulte) doit être bien ventilé pour ne pas être trop humide. Le chauffage est assuré grâce à des lampes ou des tapis chauffants. Un bac d’eau propre doit toujours être disponible. Il convient d'offrir à ce serpent de nombreux abris. L’hygrométrie est maintenue entre 50 % et 60 %. L’éclairage dans le terrarium n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour.

Température au point chaud : 35°C le jour et 25°C la nuit ; température au point froid : 26°C le jour et 24°C la nuit.

Alimentation :

Son régime alimentaire en milieu naturel est composé essentiellement de reptiles, parmi lesquels les serpents venimeux aussi, mais il se nourrit également de petits mammifères et d’oiseaux. Le Woma s’élève très bien en captivité et accepte sans soucis les rats et les souris qui lui sont présentés. Etant ophiophages et particulièrement voraces, lors de la prise de la nourriture est judicieux de séparer les spécimens pour éviter tout accident.

Le diamètre des proies doit correspondre au diamètre du corps. 

Protection :

Cette espèce est considérée comme « En Danger » par la Red List de l’IUCN. Elle est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE).

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Partager ce contenu