Fiche d'élevage Python curtus (Python à queue courte)

Publié le : 07/11/2017 16:52:50
Catégories : Fiche Python curtus (Python à queue courte) , Fiches Serpents

Fiche d'élevage Python curtus (Python à queue courte)

Nom vernaculaire : 

Python à queue courte

 

Nom scientifique : 

Python curtus Schlegel, 1872

Voir nos disponibilités

Répartition :

Cette espèce se rencontre à l'ouest et au sud de Sumatra et sur les iles adjacentes.

 

Habitat et mœurs : 

Python curtus vit en plaine, à proximité des milieux marécageux, aux abords des rivières et fleuves peu profonds. Ces régions sont soumises au rythme des moussons.

Serpent ovipare crépusculaire/nocturne, il est principalement terrestre et semi-fouisseur. On le rencontre souvent partiellement enfui dans l’humus forestier. Ce n’est pas rare qu’il se retrouve prisonnier des nasses des pêcheurs locaux.  En effet, ce python est fréquemment observé dans des bras d’eau calme et peu profonde où il reste immergé à l’affut d’une proie.

C'est un serpent solitaire assez timide mais qui peut très bien être habitué à la manipulation par une phase de désensibilisation. Il a la réputation d'être agressif, à tort. En effet, il ne fait que réagir au comportement de celui ou celle qui le manipule, comme la plupart des serpents. En l'approchant avec calme et sans appréhension en ayant les bons gestes, tout se passe très bien.  

 

Particularités :

Pendant longtemps, l'espèce Python curtus a comporté 3 sous espèces : Python curtus brongersmai, Python curtus breitensteini et Python curtus curtus. En 2001, Keogh, Barker et Shine ont déterminé un nombre de différences suffisantes pour les élever au rang d'espèce.

Python curtus est un serpent d’apparence massive, puissante, au corps trapu et à la queue courte. La tête plate est très distincte du corps particulièrement large.

• A l’âge adulte il mesure en moyenne 150 cm, rarement plus. Sa coloration est très foncée, presque noire, avec sur les flancs des taches foncées, grises au centre et bordées de blanc. La tête est également foncée avec une tache post-oculaires noire, triangulaire, qui part de l'œil et s’étend, en s’élargissant, jusqu’aux côtés du cou. L’iris de l’œil est rouge orangé. Cette espèce ne présente pas de danger pour l’homme.

Il existe des Pythons "chrome head", la forme la plus courante où la tête est grise. Les "Black head" où la tête est toute noire, et les "Yellow head" la forme la plus rare, où la tête est jaune (voir ci-dessous).

• Longévité: 20 ans

 

Maintenance :

Le terrarium, d'au moins 120x50x50cm pour un adulte et 60x40x40cm pour un jeune doit être bien ventilé avec une hygrométrie comprise entre 60 et 70%. Un bac d’eau est mis à disposition des animaux qui n’hésitent pas à y séjourner longuement.

L'eau devrait être changée chaque jour, pour inciter les serpents à aller boire. En effet: ils ne s'hydratent qu'en buvant et non en étant vaporisés et ils vont s'abreuver volontiers quand ils ont de l'eau fraiche à disposition. Une hygrométrie trop forte en terrarium peut être fortement néfaste à ces serpents.

Le chauffage est assuré par des tapis ou plaques chauffantes reliés à un thermostat. La mise à disposition de nombreuses cachettes est nécessaire pour une espèce qui demeure timide. L’éclairage dans le terrarium n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour.

Température au point chaud : 28°C le jour (maximum) et 25°C la nuit ; température au point froid : 22°C le jour et 22°C la nuit.

 

Alimentation :

Dans la nature, son régime alimentaire est composé de petits mammifère, oiseaux et lézards comme les jeunes varans aquatiques (Varanus salvator). En captivité il se nourrit sans difficulté de souris et de rats de taille adaptée. Ayant une tendance à l’obésité, cette espèce ne doit pas être nourrit trop souvent (toutes les trois semaines pour les adultes)

• Il sera parfois nécessaire de caresser les écailles labiales de ce python avec la proie pour le stimuler au nourrissage. 

 

Protection :

Espèce inscrite à l’annexe II de la Convention de Washington et à l’annexe B du règlement communautaire européen.

Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

© Cette fiche d'élevage est protégée par des droits d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite.

Partager ce contenu